Une ligne à très haute tension va traverser l’entité de Soignies : où et comment ?

La « Boucle du Hainaut » est un des plus importants projets d’infrastructure prévus par ELIA, le gestionnaire du réseau électrique, pour les prochaines années. Il s’agit de créer une sorte « d’autoroute électrique » de 380.000 volts pour relier Avelgem, en Flandre occidentale, et Courcelles. Cette ligne très-haute-tension d’environ 85 km est prévue notamment pour transporter l’électricité produite ou à produire par des éoliennes en Mer du Nord.

Extrait de la carte publiée par ELIA (map-of-the-high-voltage-gril_2018.pdf) situant Avelgem et Courcelles, communes devant être reliées par une ligne très haute-tension (en rouge)

Les entités traversées en Hainaut sont celles de Mont-de-l’Enclus, Celles, Frasnes-lez-Anvaing, Leuze-en-Hainaut, Ath, Chièvres, Brugelette, Lens, Jurbise, Silly,  Soignies, Braine-le-Comte, Ecaussinnes, Le Roeulx, La Louvière, Seneffe, Pont-à-Celles et Courcelles.

A ce stade, seul un « corridor » est connu grâce à document publié notamment par L’Avenir (voir ci-dessous). Il ne s’agit pas encore d’un tracé précis. D’ailleurs, pour ce qui concerne Soignies, deux options sont envisagées à ce stade : un tracé passant par le nord de l’entité (Horrues, Chaussée-Notre-Dame-Louvignies), l’autre par le sud (Thieusies, Casteau, Naast).

L’asbl SNE reconnaît que le projet est fondé (sécurité énergétique, cohérence du réseau, etc.) mais se préoccupe de l’impact environnemental et paysager des infrastructuresenvisagées ainsi que des effets possibles sur la santé et la sécurité des habitants, riverains et agriculteurs en particulier.

Elle est persuadée qu’il est utile de s’informer sur les tenants et aboutissants du dossier le plus en amont possible, avant que des décisions définitives soient prises, notamment en termes de tracé précis et de modalités (lignes aériennes ou souterraines, possibilité de réutiliser des lignes existantes).

Les communes concernées ont déjà rencontré ELIA, la dernière fois le 4 juillet dernier. Dès la fin du mois de juin, la commune de Silly a fait connaître son opposition à la traversée de son territoire et a fait valoir ses arguments.  Aussi, l’asbl SNE vient de contacter la Ville de Soignies pour lui proposer d’informer les habitants au plus tôt et d’examiner le dossier en concertation avec les citoyens (Cour ville Boucle du Hainaut 7_8_19).

Par ailleurs, comme peu d’informations filtrent à ce stade, l’asbl SNE a également contacté ELIA pour poser une série de questions très concrètes pour mieux comprendre le projet global et plus précisément son impact au niveau de Soignies (Cour ELIA Boucle du Hainaut 7_8_19).

L’asbl SNE demande qu’une information publique ait lieu à brève échéance.

Si vous disposez d’informations complémentaires sur ce projet d’ampleur, merci de nous contacter ou de réagir à cet article.

Cet article a 2 commentaires

  1. Je trouve ça scandaleux de la part des politiques de faire de la non information
    Je suis prêt a signé une pétition

    1. Bonjour, A ce stade, nous attendons une réaction du collège communal à notre courrier sollicitant l’organisation d’une réunion d’information au public. Peut-être en septembre ?
      ELIA a signalé pour sa part que le projet « Boucle du Hainaut » n’en était qu’au stade des études préliminaires, mais n’a pas réfuté l’information selon laquelle la ligne passerait par Soignies.
      Reste à connaître les détails…

Laisser un commentaire

Fermer le menu