Lotissement des Aulnées 2 : les habitants s’expriment !

Ce 28 mai 2019, la réunion d’information publique, préalable au dépôt du nouveau projet de lotissement, a rassemblé de nombreux riverains dans la salle de l’Ancien Carmel à Soignies. Son objectif était d’informer les citoyens du projet modifié et de recueillir leurs remarques et questions, lesquelles devront être examinées dans le cadre de l’étude des incidences du projet sur l’environnement. Voici un aperçu.

PROJET DANS LES GRANDES LIGNES

Pour rappel, le permis accordé pour le précédent projet de la société immobilière a été annulé en 2018 par le Ministre sur recours motivé des riverains et de l’asbl SNE.

Le projet actuel revoit certains points : moins de logements (564 au lieu de 596), quatre conciergeries pour les services aux co-propriétaires et locataires, une crèche et des plaines de jeux, des conteneurs poubelles enterrés, plus de parkings privés (827 places, soit 61 places en plus, dont les 2/3 enterrés) et un relifting de l’architecture des immeubles. Le projet prévoit de densifier davantage au centre du quartier (R+4) et de construire les habitations unifamiliales en périphérie.

QUESTIONS DES RIVERAINS

Mobilité ? Cela demeure un point problématique car le lotissement est traversé par une seule voirie principale en provenance du rond-point, qui tourne à angle droit à hauteur de la rue des Archers (déjà problématique aujourd’hui) ; les habitants de la rue des Aulnées seraient obligés de traverser le lotissement pour rejoindre le centre-ville.

Disparition du sentier ? Celui-ci démarre à hauteur du coude de la rue des Aulnées ; un tronçon serait supprimé ; il n’y aurait pas de perte d’usage car il serait remplacé par une autre voirie dans le lotissement.

Permis voirie ? Il a été accordé par la ville en 2014. Il a fait l’objet d’un recours en bonne et due forme, qui a été ignoré. La ville pense que le recours n’a pas annulé cette décision, avis que ne partage pas le riverain ayant introduit le recours (les voiries ont été soustraites de la 1ère EIE, or la ville s’y est référée pour prendre sa décision, donc il n’y a pas eu d’enquête publique sur ce point).

Charroi lié aux travaux ? essai d’équilibrer déblais et remblais (merlon) pour limiter  le charroi…

Pollution en lien avec la circulation accrue ? A examiner dans l’étude d’incidences. Pour les logements, ce sera une pompe à chaleur électrique.

Phasage des travaux ? 5 phases de 4 ans, soit 20 ans ! ; les phases peuvent se superposer…

Gabarit des immeubles et densité à l’hectare ? « La surface d’emprise au sol va un peu diminuer », les R+4 seront au centre du lotissement, le long de l’axe principal, pour protéger les riverains au niveau de la couronne périphérique

Entretien des espaces verts du lotissement ? La co-propriété, y compris pour les voiries en mode doux. 

Merlon le long du chemin de fer ? privatisé, dans les jardins

Sécurité des enfants à proximité de la voie ferrée ?  Mesures à prendre

Passage cyclo-piéton ?  Affaire à suivre !

Pas de trottoirs le long de la nouvelle route près de la rue des Archers ? A étudier

Egouttage ? Station de Biamont déjà à saturation ; à examiner par étude d’incidences

Eaux de ruissellement ? Risque pour les maisons du chemin des Aulnées avec garage ; ; à examiner par étude d’incidences

Circulation des camions déjà problématique ? Les camions doivent prendre la voirie de servie et non la voirie classique. Il faudra une mesure des flux au niveau du rond-point avec le centre commercial et une projection avec le lotissement en termes d’utilisation accrue. Mais pas question de refaire l’étude du rond-point, qui n’a rien à voir avec le lotissement…

Justification de cet important lotissement ? On crée une demande, on n’y répond pas. Le promoteur estime que c’est une démarche innovante et exemplaire. Il est preneur d’une concertation avec les riverains…

ET MAINTENANT ?

Les habitants ont 15 jours (jusqu’au 12 juin 2019) pour envoyer leurs questions au service de l’urbanisme de la Ville de Soignies (environnement@soignies.be) ET à l’auteur de projet (urban@urbanarchitectes.be). La commune dispose quant à elle de 30 jours (cherchez la logique…) pour rédiger le P.V. de la réunion publique : il est disponible SUR DEMANDE à environnement@soignies.be

La prochaine étape consistera en l’enquête publique relative à l’Etude d’Incidence sur l’Environnement (durée : 30 jours). La date de début de cette enquête n’est pas encore fixée (espérant que ce ne soit pas pendant les vacances). La vigilance reste de mise.

Laisser un commentaire

Fermer le menu